• slide3
  • slide2
  • slide1
  • 1
  • 2
  • 3

LOGO SIE 2Depuis plusieurs années, la situation des données statistiques environnementales occupait très peu de place dans les affaires de l’Etat. Mais aujourd’hui, nul ne peut prétendre connaitre l’état actuel du pays, en général, et des questions environnementales, en particulier. Or, la mise en œuvre d’une bonne politique de gouvernance et de gestion des problèmes environnementaux exige des statistiques fiables et récentes avant toute action.

Dans sa perspective de devenir un pays émergent d’ici à 2020, la Côte d’Ivoire se doit d’évaluer annuellement toutes les actions de développement mises en œuvre par tous les secteurs d’activités, notamment dans celui de l’environnement. Cette évaluation ne saurait se faire sans la production d’information environnementale permettant d’établir une photographie de notre pays et nécessaire à toute prise de décision.

Telle est la problématique de l’une des priorités du Programme National de Développement (PND 2016-2020) du Président de la République qui exige la collecte de données et d’informations fiables et récentes avant toute action.

 [+] Lire plus

ANNONCES

recrutement

Développement durable : développement répondant aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins. (Voir CCNUCC, art. 3.4).

Développement résilient au climat : actions de développement qui contribuent à renforcer la résilience aux impacts du changement climatique. (Voir décisions 1/CP16, par. 14 (c) et 1/CP18, par. 61 (b)).

Développement, démonstration, diffusion, déploiement et transfert de technologies : création et distribution de diverses technologies pour aider à l’atténuation et à l’adaptation du changement climatique. (Voir décision 1/CP16, par. 14 (g)).

Dioxyde de carbone (CO2) : gaz à effet de serre le plus commun. Il est composé de deux atomes d’oxygène liés de façon covalente à un atome de carbone unique. Il est inscrit à l’Annexe A du Protocole de Kyoto.

Discussions techniques interactives : discussions entre les parties et les experts dans un cadre établi par la Convention, afin de discuter des actions nationales d’atténuation appropriées et des besoins financiers, techniques et de renforcement des capacités des pays en développement parties. (Voir décision 1/CP18, par. 20).

Divers documents (divers docs) : documents délivrés sur papier ordinaire sans mât de l’ONU. Ils contiennent généralement des vues ou des commentaires publiés tels que reçus des délégations sans mise au point formelle.

Diverses démarches : mesures pour réduire les émissions de GES ou améliorer les puits y compris les possibilités de recourir aux marchés et de promouvoir des actions d’atténuation en tenant compte des différences de circonstances des pays développés et en développement parties. (Voir décision 1/CP13, par. 1b (v) et décision 1/CP16, section IIID). (Voir aussi « Cadre de diverses approches »).

Diversification économique : acte ou pratique de fabrication d’une grande variété de produits, en investissant dans une variété de titres, vendant une variété de marchandises, etc., de sorte qu’une défaillance ou une récession économique qui affecte l’un d’entre eux ne sera pas catastrophique. (Voir décisions 1/CP16, par. 14 (d) et 1/CP18, point 56).

Document INF : document d’information. Ces documents ne sont pas traduits et sont disponibles dans la langue originale de publication.

Document informel : accord ou texte de négociation distribué de manière informelle entre les délégations pour discussion sans engagement du pays d’origine de la délégation au contenu. Il n’a généralement pas de source identifiée, de titre ou d’attribution et aucun statut. Cependant, il peut avoir un numéro d’identification ou porter le nom de son auteur. Un tel texte est également utilisé comme un aide-mémoire dans certaines circonstances diplomatiques.

Document technique : document préparé par le Secrétariat de la CCNUCC ou les experts mandatés par le Secrétaire sur une question technique. (Voir par exemple la décision 1/CP16, par. 39).

Documents de conférence (CRP) : catégorie de documents de session contenant de nouvelles propositions ou les résultats des travaux en cours de session. Ces documents de session sont utilisés uniquement lors de la session concernée. Documents réguliers (documents reg) : ils ont un numéro de série suivant l’année. Ils sont traduits dans les six langues officielles des Nations Unies.

Documents : documents de l’ONU provenant de différentes catégories. Les documents officiels sont accessibles à tous et comportent les logos de l’Organisation des Nations Unies et de la Convention sur les changements climatiques. Ils portent un numéro de référence, comme FCCC/CP/1998/1. Les documents de la pré-session sont disponibles avant une réunion, souvent dans les six langues des Nations Unies. Lors de la session, des documents sont distribués sur place (voir « CRP », « L docs », « Misc. Docs », et « Documents non officiels »). Les documents informels sont souvent distribués en dehors de la salle de réunion par des observateurs.

Données hydrométéorologiques : informations relatives à la branche de la météorologie qui traite de l’apparition, du mouvement et des changements d’état de l’eau atmosphérique. (Voir décision 3/CP18, par. 6 (g)).

Double comptage : lorsque des actions de réduction des émissions sont comptées deux fois, peut-être parce qu’elles font partie de deux régimes différents. (Voir décision 1/CP18, par. 51 (c)).

Module du Système d'Information Géographique

Actualité du moment

 Accès données

 

La Newsletter

Les Partenaires

CTCN enda energie World Agroforestry Centre 


Système d'Information Environnementale